Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Communication / Elections / Locales 2018 / Elections locales 2018 - Je vote pour la vie (don d'organes)
Actions sur le document

Elections locales 2018 - Je vote pour la vie (don d'organes)

Beldonor 2Depuis juin 2005, la campagne « Beldonor.be » entièrement dédiée à la sensibilisation au don d’organes a été mise en œuvre par le SPF Santé Publique. Les résultats obtenus jusqu’ici sont plus qu’encourageants.

A l'occasion des élections locales du 14 octobre 2018, l'Administration communale de Dison souhaite soutenir l'action"Je vote pour la vie".
En plus des heures d'ouverture habituel de l'Administration, il vous sera possible ce jour là de passer aux guichets du service population pour exprimer votre volonté.

http://www.beldonor.be

https://www.tuyasdejapense.be/fr

SPF Santé Publique

 

"

Que dit la loi?

En Belgique, une loi encadre les prélèvements et transplantations d’organes depuis 1986. Elle est basée sur le principe de « qui ne dit mot consent ». cela signifie que chaque citoyen est d’accord de donner ses organes.

Le prélèvement est permis sur le corps de toute personne inscrite au registre de la population ou depuis plus de 6 mois au registre des étrangers, sauf si le candidat-donneur a exprimé une opposition au prélèvement de son vivant.

La loi a aussi inscrit la possibilité pour toute personne de faire acter au Registre national, via son administration communale, sa volonté d’être donneur. cette déclaration supprime l’ambiguïté inhérente à la situation des candidats-donneurs qui n’ont pas fait acter une opposition au Registre national. En effet, dans ce cas, le médecin doit s’informer de l’existence éventuelle d’une opposition exprimée d’une autre manière par le candidat-donneur. C’est très probablement auprès des proches que ce dernier que le médecin sera amené à s’informer, ce qui risque de placer ceux-ci dans une situation difficile à  un moment particulièrement pénible.

C’est pourquoi, même si la loi présume le consentement de ceux qui ne se sont pas opposés, il est préférable qu’ils fassent acter leur accord au Registre national.

Comment faire pour exprimer Votre volonté ? 

C’est très simple. Il suffit de vous rendre au service population de la Commune de Dison. Vous y recevrez un feuillet de consentement ou d’opposition aux dons d’organes. Vous cochez la ligne de votre choix, vous le datez, vous le signez et vous le remettez au guichet de l’administration communale.

Il sera également possible de compléter le formulaire le 14 octobre 2018 lors des élections.

Savais-vous que …

  • un seul donneur peut sauver minimum 8 vies ;
  • en Belgique, un peu plus de 1200 malades se trouvent sur une liste d’attente. la plupart d’entre eux sont en attente d’un rein ;
  • les organes qui peuvent être transplantés sont le cœur, les poumons, le foie, le pancréas, les reins et les intestins ;
  • il n’existe plus vraiment de limite d’âge pour donner ses organes. au cours des dernières années, le donneur le plus âgé avait 90 ans ;
  • Plus de 90.000 transplantations sont réalisées dans le monde chaque année, soit 10 dons chaque heure ;
  • Il est possible de donner ses organes après le décès mais aussi de son vivant (un rein, une partie de foie).

© www.aubange.be

"