Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Commune / Informations utiles / Environnement & Déchets / Le réemploi

Le réemploi

reemploi-cest-pour-moi.jpg - Guide du réemploi (Intradel)

Beaucoup d’objets que nous jugeons inutiles, démodés ou dont on se lasse tout simplement, terminent encore trop souvent leur vie à la poubelle et augmentent ainsi la masse de déchets à traiter.
Avant de nous en débarrasser, posons-nous les questions suivantes :


l’objet peut-il encore servir à quelqu’un? Est-il encore en bon état?

 

Je prolonge la vie des objets :

 

Je recherche un objet.

Avant d’acheter du neuf,pensez à réparer vos objets !

Réparez-les vous-mêmes

➜ Fréquentez les magasins de bricolage, consultez les magazines et livres de bricolage : vous y trouverez une mine de conseils pour effectuer vous-mêmes les réparations ou le “relooking” de vos objets (ex. : repeindre un vieux meuble).
➜ Réduisez au minimum l’utilisation de produits chimiques (décapant, peinture, ...), ils contiennent des substances nuisibles pour la santé et l’environnement. Préférez les méthodes de grand-mère : de la vraie cire d’abeille pour vos boiseries, les méthodes classiques pour le ponçage, ... Pour les couleurs, évitez les produits à base de solvants organiques (COV).
Confiez vos vieux produits au parc à conteneurs.
 

Faites-vous aider

➜ N’hésitez pas à demander de l’aide à votre entourage (famille, amis, connaissances). Il se cache peut-être
un génie du bricolage parmi eux... Des professionnels
➜ Pour vos électroménagers, vérifi ez si l’appareil est encore sous garantie. Si ce n’est pas le cas, demandez un ou plusieurs devis pour la réparation. Vous pourrez ainsi estimer facilement si l’intervention en vaut la peine. Les adresses des réparateurs se trouvent généralement sur le mode d’emploi de l’appareil mais vous pouvez aussi directement vous adresser au fabricant ou à l’importateur.
➜ N’hésitez pas à faire appel aux couturières pour prolonger la vie de vos vêtements (bords, accrocs, ...), aux cordonniers pour vos sacs et chaussures, aux restaurateurs pour vos meubles. Vous trouverez des adresses de proximité en consultant les Pages d’Or (www.pagesdor.be) aux rubriques “vêtements - réparation & transformation”, ”cordonniers” ou “restauration de meubles”.


Transformez un matériau récupéré en faisant preuve de créativité !

Aujourd’hui, chacun connaît les principes généraux de la réutilisation :

➜ Les box et sacs réutilisables remplacent avantageusement les sacs jetables ;
➜ La gourde et la boîte à tartines sont des outils incontournables pour une réduction des déchets ;
➜ Les fl acons doseurs de savon et produits d’entretienpeuvent être rechargés ou destinés à d’autres produits.
 

Mais nous pouvons aussi aller plus loin et transformer certains objets pour leur offrir une nouvelle vie :

➜ Les boîtes en carton (ex. : boîtes à chaussures) peuvent servir de rangement pour les outils, les jouets, ou... les
chaussettes ;
➜ Les bocaux en verre ou en plastique peuvent être réutilisés comme boîtes de conservation pour stocker les confi -
tures, le riz, le sucre, ou encore comme rangement pour les clous, les vis, ... ;
➜ Les vieux vêtements peuvent être transformés en déguisements, en tabliers de bricolage, en un patchwork
original, voire en chiffons. Avec des chutes de vieux tissus, on peut réaliser des sets de table, des taies d’oreiller ou
encore habiller des boîtes en carton, ... ;
➜ Les sachets de pain peuvent être utilisés pour emballer les pique-niques, pour y mettre les épluchures, ...


Faire plaisir en donnant des vêtements “premier âge” à une copine qui vient d’accoucher, ...  Les bonnes idées ne manquent pas !

➜ Proposez vos objets inutilisés aux membres de votre famille ou à des amis (ex. : vêtements d’enfant, matériel de puériculture, outillage, ...).
➜ Contactez le CPAS de votre commune, la plupart accueillent les dons avec plaisir.
➜ Renseignez-vous auprès d’associations caritatives et d’entreprises d’économie sociale (ex. : Croix-Rouge, Oxfam, ...) ou même de certaines associations locales (ex. : Vie Féminine, La Ligue des Familles, ...).
➜ Déposez les vieux vêtements dans les box spécifiques (Terre, Curitas, Les Petits Riens, Oxfam, ...) présents dans les parcs à conteneurs et/ou sur le territoire de votre commune.
➜ Songez aux crèches, écoles, mouvements de jeunesse, garderies d’enfants, ludothèques, centres de réfugiés, services club, paroisses... pour les jouets et le matériel de puériculture.
➜ Proposez les revues et magazines que vous ne lisez plus aux cabinets de consultations médicales (dentistes, médecins, kinésithérapeutes...).
➜ Internet vous offre de nombreuses alternatives.


Le troc, une pratique vieille comme le monde !

➜ En famille ou avec des amis : échangez (vêtements d’enfant, matériel de puériculture, outillage, ...).
➜ Participez aux bourses d’échange de votre région.
➜ Certains sites internet sont spécialisés dans l’échange en ligne. Pour les trouver, tapez “troc ou échange” sur les moteurs
de recherche.
➜ Connaissez-vous les SEL “Systèmes d’Echanges Locaux” ? De plus en plus de villes organisent ce service d’échange de savoir-faire. Echangez une heure de cuisine contre une heure de bricolage, c’est possible. Renseignez-vous !


La revente, une solution écologique et financière

Pour revendre un objet, un éventail de possibilités s’offre à vous :

De particulier à particulier :
➜ Les brocantes et marchés aux puces de votre région (voir sur http://www.quefaire.be/brocantes/).
➜ Les petites annonces dans les journaux locaux ou le coin “petites annonces” des magasins de votre quartier.
➜ Certains sites Internet vous permettent de revendre en ligne vos objets.

Les dépôts-ventes & les commerces de seconde main :
Vous apportez les objets que vous désirez vendre. Après une estimation de leur valeur, les objets d’occasion
sont exposés et proposés à la vente. En fonction du type de commerce, soit vous obtenez le paiement fixé au préalable au moment de la vente de l'objet, soit vous recevez directement le montant lorsque vous le déposez.
Certains sites Internet revendent vos objets pour vous en ligne.

En dehors de ces structures commerciales, d’autres possibilités sont offertes par des associations locales comme la ligue des familles ou l'ACRF.


Avant d’acheter, je réfléchis !

Acheter n’est pas toujours nécessaire

➜ L’emprunt à une connaissance ou un voisin (matériel de bricolage, de jardinage, de puériculture, ...).
➜ La location dans les ludothèques, bibliothèques, médiathèques, ...
➜ La location en magasin (vélo, déguisement, outillage, tentes, vaisselles, ...) ou via les services publics tels la Communauté française, l’administration communale, ...
➜ Les achats collectifs entre voisins ou amis (matériel de camping, de bricolage ou de jardin, ...) ou avec un Groupe d’Achat Local (GAL).
➜ L’échange de matériel entre particuliers via les Systèmes d’Echanges Locaux (SEL).
➜ Visitez les sites internet dédiés au don, à l’échange, au troc, à la vente de seconde main.